Santé

Vous pouvez réduire la gravité de la polyarthrite rhumatoïde grâce à la réflexologie.

60Views

La réflexologie est une aubaine pour les personnes qui sont affaiblies par la douleur causée par l’arthrite et d’autres affections semblables. Un article paru dans Modern Reflexology explique comment une branche particulière de cette médecine alternative peut aider à gérer la polyarthrite rhumatoïde.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique qui affecte les articulations. Comme tous les types d’arthrite, c’est une maladie auto-immune. Le système immunitaire attaque par erreur les parois des articulations, pensant qu’elles ne font pas partie du corps, ce qui le fait gonfler douloureusement.

La réflexologie est faite sur mesure pour les maladies auto-immunes comme l’arthrite. Il rétablit l’équilibre naturel du corps, diminue considérablement le niveau de stress et améliore le sommeil. Il augmente également votre circulation sanguine, améliorant ainsi la capacité de votre corps à se détoxifier et à réduire la quantité de douleur causée par l’arthrite.

Bien qu’il n’existe aucun remède contre la polyarthrite rhumatoïde, la réflexologie peut réduire au minimum la douleur et l’invalidité. Vous pourrez mieux profiter de la vie si vous n’êtes pas entravé par une douleur paralysante.

Voici les points de pression qui soulagent la polyarthrite rhumatoïde

Le traitement consiste à exercer une pression sur certaines parties du corps. Il ne nécessite aucun équipement spécial. Pour la polyarthrite rhumatoïde, une seule séance dure environ 40 minutes.

Le premier point de pression se situe entre le pouce et l’index de la main. Commencez par exercer une pression sur ce point pendant quelques minutes. Il apportera un certain soulagement au patient.

Le deuxième point se trouve dans la sangle qui sépare le gros orteil du second orteil. Il est recommandé d’exercer une pression modérée sur la pointe d’un pied pendant un court moment avant de passer à l’autre pied pour un traitement uniforme.

Le point suivant est l’endroit entre le quatrième et le petit orteil. Trouvé entre la sangle de ces orteils et l’os de la cheville, c’est une partie très sensible du corps. Il est recommandé d’alterner entre des pressions moyennes et fortes.

Le quatrième point de pression se trouve à l’extrémité inférieure de la rotule. Placez vos doigts sur votre tibia. Faites glisser vos doigts le long de l’os, en vous assurant de vous déplacer dans la direction de l’extérieur du plus petit orteil.

Le cinquième point de pression est sur la paume. Elle se trouve sur le pli du poignet, à environ un pouce du poignet, ainsi qu’à un doigt de chaque côté de la ligne qui passe par le milieu de la paume.

Les taches tendres doivent être pressées avec la plus grande fermeté. De plus, si une main ou un pied ressent des douleurs importantes, le point de pression sur sa contrepartie opposée doit être celui qui est malaxé.

Débouchez vos canaux chi en appuyant sur les bons points de pression

Après chaque séance, le receveur doit boire beaucoup d’eau. Cela aidera à éliminer les acides lactiques accumulés et les autres toxines qui viennent d’être expulsées des articulations.

La réflexologie soutient que le chi circule dans le corps. Si les voies naturelles du chi sont bloquées, elles causent de l’inflammation et de la douleur, qui sont aussi des symptômes courants de la polyarthrite rhumatoïde.

A cette fin, le quatrième point de pression mérite une attention particulière. Il joue un grand rôle dans l’assurance d’un flux fort de chi, ce qui le rend important lorsqu’il s’agit de soulager et de nourrir les articulations et les tendons.

Contrairement aux médicaments pharmaceutiques, la réflexologie n’a pas d’effets secondaires négatifs. Comme moyen alternatif de réduire et de gérer la douleur, il est fortement recommandé pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde.

ArthritisCures.news vous apporte plus d’articles sur les solutions naturelles pour l’arthrite

Laisser un commentaire