Santé

Les recherches indiquent que le curcuma peut aider à atténuer la croissance des superbactéries SARM,

136Views

L’un des problèmes de santé les plus effrayants auxquels le monde est confronté aujourd’hui est l’explosion des superbactéries résistantes aux antibiotiques comme le staphylocoque doré résistant à la méthicilline, ou SARM. Ces bactéries peuvent causer des infections, des pneumonies et d’autres problèmes. Si elle n’est pas contrôlée – ce qui est souvent le cas parce qu’elle est notoirement difficile à traiter – elle peut entraîner une septicémie et la mort. Si les antibiotiques, l’une des inventions les plus incroyables de la médecine moderne, ne suffisent pas à lutter contre le SARM, que peut-on y faire ? Les recherches montrent que la nature a peut-être la réponse sous la forme de curcuma.

Cette racine jaune-orange, apparentée au gingembre, est souvent utilisée en cuisine. Originaire de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est, il est facilement disponible frais, en poudre et sous forme de supplément. Au fur et à mesure que l’on en apprend davantage sur ses nombreux bienfaits pour la santé, sa popularité ne cesse de croître.

Aujourd’hui, une étude publiée dans la revue Molecule montre le rôle prometteur que joue la curcumine, le polyphénol primaire du curcuma qui lui donne sa couleur dorée caractéristique, dans l’inversion de la résistance des bactéries infectieuses aux antibiotiques classiques.

Des recherches antérieures ont montré que la curcumine peut avoir des effets synergiques avec certains antibiotiques. Par conséquent, les chercheurs voulaient explorer comment la curcumine interagirait avec la bactérie S. aureus dans diverses conditions. Ils ont découvert que la croissance de la bactérie était inhibée dans les souches de SARM exposées à la curcumine.

Une revue de l’action antibactérienne de la curcumine contre cette bactérie publiée dans le Journal of Tropical Medicine a révélé que l’épice asiatique est effectivement efficace contre S. aureus. De plus, les chercheurs ont noté que les expériences in vitro ont montré que les effets de la curcumine sont encore plus puissants lorsqu’elle est utilisée conjointement avec d’autres agents antibactériens. Ils croient qu’il pourrait un jour devenir un antibiotique naturel.

L’un des aspects les plus intéressants de cette histoire est le fait que la curcumine est peu ou pas toxique en doses actives, contrairement à de nombreux autres médicaments utilisés pour traiter les infections.

Les réalisations impressionnantes de Curcumin dans le domaine de la santé

La curcumine présente un éventail impressionnant d’avantages qui vont bien au-delà de sa capacité à combattre le SARM. En fait, il a fait l’objet de milliers d’études et on a découvert qu’il tue des bactéries comme E. coli, Helicobacter Pylori et Bacillus subtilis. Selon GreenMedInfo, il peut également inhiber ou tuer une gamme de virus, notamment l’hépatite B et C, le virus de Coxsackie, le VIH, le HSV-1, Epstein-Barr et l’encéphalite japonaise.

C’est un anti-inflammatoire naturel, ce qui en fait un bon anti-inflammatoire pour combattre l’inflammation de bas niveau qui peut stimuler des maladies comme le syndrome métabolique, les maladies dégénératives, les maladies cardiaques, la maladie d’Alzheimer et le cancer. Elle a été associée à une amélioration des fonctions cérébrales et à un risque moindre de maladie cérébrale, et elle peut aussi être utile aux personnes atteintes d’arthrite.

Surtout, le curcuma a fait l’objet d’études approfondies pour ses effets anticancéreux, et cette attention est certainement justifiée étant donné la prévalence de la maladie. Cependant, en même temps, son action antibiotique naturelle ne doit pas être négligée, car nous devons faire face à des défis plus importants pour faire face aux superbactéries résistantes aux antibiotiques qui dévastent les hôpitaux dans le monde entier. Tant que les médecins continueront à prescrire des antibiotiques pour chaque plainte mineure que les patients ont, c’est un problème qui ne fera qu’empirer, et trouver une solution devrait être une priorité absolue.

Lisez aussi NaturalAntibiotics.news pour la couverture des médicaments à base de plantes qui tuent les bactéries.

Laisser un commentaire