in

La curcumine est un puissant composé naturel qui présente un potentiel pour le traitement du diabète.

De plus en plus de gens entendent parler des merveilleux bienfaits du curcuma indien (Curcuma longa). Il est salué comme l’un des meilleurs super-aliments au monde, et ce, principalement grâce à son ingrédient actif, la curcumine. Ce pigment doré possède une vaste collection d’activités biologiques qui vont de la régulation de la glycémie à la réduction des réponses immunitaires causées par des substances inoffensives. Bien que la curcumine soit déjà très bonne en soi, il n’y a aucun mal à essayer de la rendre encore meilleure qu’elle ne l’est déjà. C’est ce que les chercheurs égyptiens et saoudiens essayaient d’obtenir en synthétisant divers composés hétérocycliques à partir de curcumine.

La curcumine a un grand potentiel pharmacologique puisqu’elle possède déjà les propriétés bénéfiques nécessaires pour guérir des maladies comme le diabète et les allergies. Il ne reste plus qu’à faire en sorte que les humains en tirent le meilleur parti. Les gens acquièrent habituellement la curcumine par voie orale, par exemple en mangeant des aliments à base de curcuma et en prenant des suppléments. Cependant, les avantages acquis grâce à ces méthodes ne représentent qu’une fraction du plein potentiel du composé. Pour pouvoir profiter de tout ce que la curcumine a à offrir, il est important de surmonter les défauts qu’elle présente au moment de l’accouchement. Il s’agit notamment d’une mauvaise solubilité dans l’eau et d’une mauvaise absorption, ainsi que d’une dégradation rapide. L’une des façons d’aborder ces problèmes est d’obtenir des analogues de la curcumine qui conservent leurs activités biologiques.

Dérivés hétérocycliques de curcumine

Les composés hétérocycliques, comme les pyrimidines, les pyranones et les cyclohexanones, se sont révélés très prometteurs pour l’administration des médicaments. De plus, ces composés ont également des activités biologiques. Il s’agit notamment de tuer les champignons et les bactéries, de prévenir la croissance des tumeurs et d’abaisser la tension artérielle. Les auteurs de l’étude estiment que la conversion de la curcumine en dérivés hétérocycliques améliorera ses activités pharmacologiques.

Dans cette étude, publiée dans le Bulletin biologique et pharmaceutique, les chercheurs ont synthétisé différents composés hétérocycliques à partir de curcumine et déterminé leur utilisation potentielle dans le traitement du diabète et des allergies, qui sont des activités observées chez le curcuma. Ils ont évalué le potentiel antidiabétique en fonction de la capacité d’inhiber l’enzyme alpha-amylase, qui décompose les sucres complexes en leurs formes plus simples comme le glucose, chez des souris atteintes de diabète induit par la streptozotocine. Les résultats ont montré que les composés hétérocycliques réduisaient significativement l’activité enzymatique, abaissant efficacement les taux de glycémie.

Pour déterminer le potentiel anti-allergique, les chercheurs l’ont basé sur l’inhibition de la production d’histamine dans des cultures cellulaires humaines. En faisant l’expérience, ils ont observé que la quantité d’histamine était significativement réduite.

Dans l’ensemble, les résultats de l’expérience ont prouvé que les composés hétérocycliques synthétisés à partir de curcumine inhibaient avec succès l’activité de l’alpha-amylase et la production d’antihistaminiques. On peut en déduire que les composés dérivés ont des applications potentielles dans le traitement du diabète et des allergies. (Connexe : Le curcuma et la cannelle se combinent pour réduire l’insuline et les triglycérides déclenchés par les repas riches en gras.)

Autres bienfaits de la curcumine pour la santé

Bien qu’elles n’aient pas été observées dans cette étude, la curcumine a de nombreuses autres activités biologiques qui auraient également pu être améliorées dans les dérivés hétérocycliques. Voici quelques-uns de ces avantages pour la santé :

  • Réduction de la douleur – La curcumine réduit la production de substances chimiques pro-inflammatoires comme la prostaglandine, ce qui réduit la douleur et l’inflammation. Cette propriété analgésique du curcuma s’est avérée particulièrement bénéfique pour les brûlures, la tension post-chirurgicale et la douleur neuropathique.
  • Prévention des dommages à l’ADN – Grâce à ses propriétés antioxydantes, la curcumine protège efficacement l’ADN jusqu’à 80 % des dommages potentiels. Cela réduit considérablement le risque de cancer et d’autres maladies associées aux mutations.
  • Favoriser une bonne digestion – L’une des utilisations traditionnelles connues du curcuma est une aide digestive. Ceci peut être attribué à ses activités anti-inflammatoires et antioxydantes qui préviennent les infections bactériennes dans l’intestin. De plus, le curcuma réduit également les ballonnements.
  • Améliorer la dépression – Selon une étude indienne, la capacité du curcuma à améliorer les symptômes de la dépression est comparable à celle de l’antidépresseur Prozac. Il protège le cerveau de l’inflammation, du stress oxydatif et des toxines nocives qui peuvent l’endommager.
  • Pour plus d’articles sur les bienfaits du curcuma pour la santé, visitez Superfood.news.

Written by reformetasante

Laisser un commentaire

Gérez naturellement votre taux de cholestérol sanguin avec les graines de fenugrec.

Apithérapie : Un praticien naturel utilise le venin d’abeille pour guérir les patients sans médicaments ni chirurgie.