Comment se remettre psychologiquement d’une blessure ?

Conseils pour récupérer après une opération

Quel que soit le type d’intervention chirurgicale, les patients qui sortent de l’hôpital et se rétablissent à domicile doivent suivre une série de directives afin que l’amélioration soit rapidement constatée et qu’ils puissent reprendre leur routine quotidienne dès que possible.

Bien qu’il existe différents types d’opérations, certaines plus compliquées et d’autres vraiment simples, la vérité est que chacune d’entre elles nécessite quelques lignes directrices afin de se rétablir de la meilleure manière possible et, surtout, de manière adéquate. Une intervention chirurgicale peut laisser des séquelles temporaires, tant physiques que psychologiques, d’où l’importance de suivre les recommandations des spécialistes, pour reprendre une vie normale comme avant.

Un bon repos est fondamentalDans les nombreux conseils donnés par les médecins en ce sens, le sommeil est l’une des choses auxquelles ils accordent le plus d’importance. En effet, après une opération, les gens peuvent souffrir de troubles du sommeil. En effet, un séjour de plusieurs jours à l’hôpital peut perturber la routine habituelle. Le manque de sommeil, dans une certaine mesure, peut être facilement géré à la maison avec un repos adéquat, cependant, s’il n’est pas pris à temps, il peut conduire à des problèmes majeurs, pour lesquels une prise en charge psychologique par des professionnels sera nécessaire. Une douleur constante si l’intervention a été plus compliquée ou le souci de récupérer correctement sont quelques-unes des raisons pour lesquelles la tête se met à tourner, et par conséquent, le manque de sommeil devient latent.

D’autre part, cette difficulté à dormir peut également être due au fait d’avoir été longtemps dans un lit d’hôpital. Quel que soit le niveau de soins prodigués au centre de santé, un lit d’hôpital n’est pas le même qu’un lit à domicile. La différence est perceptible et l’adaptation peut être plus difficile.

Outre un sommeil suffisant, il existe d’autres recommandations pour la récupération après une opération, qu’il ne faut pas négliger. Quelles sont les plus importantes ?

Travail sur la confiance en soi

Dans de nombreux cas, après une opération, le patient peut perdre confiance en lui, surtout si l’opération lui donne l’impression d’être limité dans l’exercice d’activités qu’il faisait auparavant sans problème. Par exemple, la difficulté à marcher ou à utiliser ses bras après une opération peut entraîner des problèmes psychologiques, où le patient n’a pas la même confiance pour continuer à avancer. C’est pourquoi les spécialistes aident ces personnes à voir ce « bout du tunnel » en les motivant, en effectuant des exercices pour qu’elles imaginent, de manière positive, ce que sera le retour à la routine lorsqu’elles seront complètement rétablies.

Soutien des professionnels et de l’environnement Il faut tenir compte du fait que certaines opérations rendent une personne incapable d’effectuer les actions de la vie quotidienne. Cela peut conduire à la dépression, par exemple, mais dans ces cas-là, l’aide de professionnels est essentielle. De même, il est également pratique que votre environnement, c’est-à-dire les amis et la famille, soutiennent les patients à tout moment, en les aidant à accomplir des tâches qui sont gratifiantes pour eux et, surtout, en essayant de garder leur esprit occupé, en effectuant des activités divertissantes et en trouvant un nouveau passe-temps, tout en poursuivant la réhabilitation.

Éviter l’anxiété et le stress Il est clair que le fait de subir une opération, surtout si elle est compliquée et laborieuse, peut parfois entraîner de l’anxiété et du stress, surtout si la guérison est lente et douloureuse. Pour éviter ce type de situation, vous devez travailler avec le patient pour lui apprendre à faire des exercices de respiration et à effectuer un traitement spécifique afin qu’il dispose de cette aide supplémentaire pour rester calme. L’objectif est de leur faire comprendre qu’une fois la réhabilitation terminée, leur vie sera beaucoup plus agréable.

Enfin, il faut essayer de maintenir une ambiance toujours positive. Nous ne devons pas oublier qu’une opération perturbe la routine quotidienne et que, pour cette raison, de nombreuses personnes peuvent être alicaídas. Nous devons laisser de côté la négativité et penser que cet état ne durera qu’un certain temps et que, en appliquant toutes les recommandations, la reprise sera réussie.