NutritionSanté

Ce que vous devriez savoir avant de manger de la malbouffe

168Views

La malbouffe sont des aliments riches en graisses, sels, sucre et autres maladies alimentaires efficaces. Ces composants font en sorte que ces aliments génèrent plus d’appétit et de soif pour ceux qui les consomment. Contrairement à ce qui se passe avec les aliments traditionnels, qui sont utilisés pour leur propre subsistance, la malbouffe n’a aucune contribution nutritionnelle à notre corps.

Leurs graisses et leurs sucres peuvent causer de graves problèmes de santé, comme l’obésité. Dans un menu de ce type d’aliments, on retrouve tout ce qui est contraire à une alimentation équilibrée, comme les hamburgers, les frites et les boissons gazeuses.

Sa rapidité de traitement et son faible prix est ce qui fait que beaucoup finissent par se livrer à ce type d’aliments plus de fois qu’il n’est nécessaire. La consommation de malbouffe est plus efficace pour les personnes âgées, en particulier pour les travailleurs de bureau, ils devraient manger certaines des meilleures multivitamines pour les hommes de plus de 30 ans, en plus de cela, la malbouffe contient généralement des problèmes cardiovasculaires, tels que l’obésité, les maladies cardiaques ou le diabète de type II.

Effets nocifs sur l’organisme

Les gras saturés et les gras trans de la malbouffe sont liés à l’augmentation du cholestérol et de l’obésité, puisque ces gras s’accumulent dans les artères empêchant le passage du sang.

Une consommation excessive et prolongée de malbouffe peut causer des maladies cardiovasculaires à long terme. Ces aliments contiennent aussi beaucoup de sucre et de sel.

L’augmentation de la glycémie augmente le risque de diabète et de crises cardiaques si elles sont liées à l’augmentation du cholestérol. Ces aliments peuvent aussi causer des problèmes de reins et d’hypertension.

La malbouffe est souvent synonyme d’aliments frits. Ces aliments contiennent un grand nombre d’huiles et de toxines qui ralentissent et alourdissent la digestion, causant des reflux et, dans certains cas, peuvent être à l’origine du syndrome du côlon irritable.

Cancer

Les maladies chroniques les plus mortelles sont généralement liées aux modes de vie dans lesquels une mauvaise alimentation est la question centrale. Selon une étude, la consommation d’aliments vides augmente les risques de développer un cancer du côlon et du rectum.

Étant composé principalement de gras trans, son absorption dans l’organisme est plus lente et peut rester accumulée dans l’intestin, ce qui rend le fonctionnement du côlon plus lent et accumule des toxines.

Problèmes cérébraux

La malbouffe a une teneur élevée en sucres et en sel. Le sucre provoque la libération de dopamine, l’hormone du bonheur, et le sel d’orexine, l’hormone responsable de l’appétit. Ainsi, plus nous consommons ce type d’aliments, plus notre cerveau le demande, puisqu’il produit une sensation de plaisir et de bien-être, très similaire à l’effet produit par les drogues.

De nombreuses études récentes ont démontré que la consommation d’aliments vides augmente le risque de souffrir de dépression parce qu’ils manquent de protéines, de fibres et de vitamines.

Les personnes les plus sujettes à ce problème sont généralement les jeunes, en raison des changements hormonaux que leur corps subit à l’adolescence. Et c’est que les aliments vides sont des aliments vides qui manquent de nutriments, comme les protéines ou les vitamines, c’est-à-dire le contraire d’un régime alimentaire équilibré. Les jeunes qui consomment de la malbouffe présentent un risque de dépression de 58 % plus élevé que les jeunes qui n’en consomment pas.

Pour éviter les oscillations émotionnelles, il est préférable d’adopter une alimentation équilibrée qui contient les nutriments essentiels nécessaires à une bonne croissance et au développement des hormones.

Une autre conséquence qui cause la consommation d’aliments vides est le faux sentiment d’être plein parce qu’il s’agit d’aliments vides. Mais comme ils ont beaucoup de graisse, ils offrent la fausse sensation de se sentir rassasié, mais ils ne fournissent pas d’énergie parce qu’ils ne contiennent pas de protéines, donc après un certain temps, notre corps aura de nouveau faim et se sentira fatigué.

Si nous prenons ce type de nourriture pendant un certain temps, notre corps peut finir par développer une fatigue chronique en ayant des niveaux d’énergie très bas. Les aliments vides ne nuisent pas seulement à l’apparence physique ou à la santé cardiovasculaire, mais aussi aux fonctions cérébrales et à la mémoire. Les colorants artificiels et les conservateurs tels que le benzoate de sodium augmentent l’hyperactivité et le manque de contrôle pour éviter l’anxiété et le stress.

Laisser un commentaire