Santé

Alerte : Une étude révèle que 98 % des échantillons de macaronis et de fromages contiennent des produits chimiques utilisés dans les plastiques, le caoutchouc, les revêtements, les adhésifs et les encres d’impression

119Views

Les phtalates sont partout. On les trouve dans les contenants alimentaires en plastique, les revêtements, les encres d’imprimerie, les produits ménagers, les aliments emballés et les produits de soins personnels. Les phtalates agissent comme liants et rendent les plastiques plus souples et flexibles.

De nouvelles études sur les effets dangereux des phtalates sur notre santé semblent sortir chaque semaine.

Étant donné leurs effets perturbateurs hormonaux ou endocriniens, l’exposition aux phtalates a été liée à une foule de problèmes de santé, ce qui fait de leur utilisation généralisée un grave problème de santé publique.

Les femmes enceintes et les enfants sont particulièrement exposés à un risque accru.

Les produits chimiques ont été associés au diabète, aux maladies cardiaques et à l’ostéoporose chez les femmes.

De plus, les phtalates peuvent affecter le cerveau d’un enfant et interférer avec le développement sexuel, causant des malformations génitales, une baisse de la production de testostérone chez les jeunes garçons et le développement des seins chez les filles dès l’âge de deux ans.

En 2014, 12 milliards de livres de ces produits chimiques ont été produits par l’industrie chimique mondiale.

Bien que les phtalates ne soient pas ajoutés intentionnellement aux aliments, ils peuvent migrer dans les produits alimentaires pendant la transformation, l’emballage et la préparation. Des niveaux plus élevés de phtalates ont tendance à se trouver dans les aliments hautement transformés ou gras.

Bien que l’Europe ait interdit l’utilisation de la plupart des phtalates dans les plastiques qui entrent en contact avec les aliments gras, y compris les produits laitiers, ces produits chimiques s’infiltrent encore quotidiennement dans nos aliments aux États-Unis.

D’après des données et des politiques de sécurité désuètes, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis autorise toujours l’utilisation du DEHP et de 27 autres phtalates dans les matériaux en contact avec les aliments.

Produits chimiques toxiques présents dans presque tous les fromages testés

Dans un tout premier rapport, publié par la Coalition pour la salubrité de la transformation et de l’emballage des aliments, sur les concentrations de phtalates présentes dans la poudre de fromage de macaronis et de fromage, les chercheurs ont détecté des phtalates dans presque tous les produits testés. Sur les 30 produits analysés, 29 étaient positifs aux phtalates.

Bien que la coalition vise à tester plus d’aliments, après avoir reconnu que les produits laitiers sont la plus grande source d’exposition alimentaire au phtalate de DEHP, les produits fromagers ont été choisis comme les premiers d’une série d’autres aliments à tester la présence des phtalates.

Pour le rapport, 30 produits fromagers différents achetés dans des magasins de détail aux États-Unis ont été expédiés dans leur emballage d’origine à un laboratoire indépendant en Belgique, l’Institut flamand pour la recherche technologique (VITO).

Le laboratoire a analysé les échantillons pour détecter la présence de 13 orthophtalates. En conclusion, ils ont signalé une concentration totale moyenne de phtalates dans les macaronis et la poudre de fromage qui était plus de quatre fois supérieure à celle des phtalates présents dans les fromages naturels non transformés. Les tranches de fromage fondu contiennent près de trois fois plus de phtalates que le fromage naturel.

Ces résultats montrent que les aliments sont plus susceptibles d’absorber ces produits chimiques pendant les étapes de transformation et d’emballage. Bien que d’autres recherches soient nécessaires, la Coalition pour la salubrité de la transformation et de l’emballage des aliments a noté que des mesures devraient être prises pour éliminer les phtalates dans tout produit alimentaire.

En 2012, 710 millions de boîtes de macaronis secs et de fromage ont été vendues aux États-Unis. Puisque le fromage Kraft est la plus grande marque de fromage américaine, la coalition a mis sur pied une campagne, #KLEANUPKRAFT, pour demander à Kraft de se débarrasser des produits chimiques toxiques qui perturbent les hormones dans ses aliments.

Des phtalates ont été trouvés dans huit des neuf produits de fromage Kraft testés, y compris dans ses célèbres Macaroni au fromage. Pour protéger votre famille, évitez les aliments transformés et emballés, optez pour des repas faits de légumes et de fruits entiers et biologiques.

Joignez-vous à Laura, dont le fils est né avec une malformation génitale causée par l’exposition aux phtalates, et signez la pétition pour envoyer un message à Kraft afin d’aider les familles à protéger leurs enfants et éliminer les sources de phtalates dans notre fromage.

Laisser un commentaire