Bien-être

6 questions d’époque que nous sommes trop gênés pour poser à notre gynécologue même si elles sont vraiment importantes

233Views

Juste avant nos règles, nous commençons à regarder le calendrier et à nous demander si nos règles se dérouleront bien et à temps. Et les saignements de milieu de cycle peuvent nous faire paniquer.

On comprend qu’il est très important de prendre soin de notre santé. C’est pourquoi nous sommes prêts à répondre aux questions les plus courantes sur les règles.

6.Dois-je m’inquiéter si mon “emploi du temps” n’est pas toujours à l’heure ?

Non. Toutes les femmes sont différentes. Un cycle peut aller de 21 à 35 jours. De plus, une femme peut remarquer des changements dans son emploi du temps : ce mois-ci, les règles arrivent plus tôt, le mois suivant, elles arrivent plus tard.

C’est la même chose pour la durée des règles. Généralement, la plupart des femmes ont leurs règles durent de 4 à 7 jours, en commençant par de légères taches, puis le flux devient plus abondant, puis s’allège progressivement.

5. Comment distinguer vos règles d’un simple repérage ?

Premièrement, le sang des règles est rouge foncé et contient les particules des muqueuses qui tapissent la cavité utérine (endomètre). Les taches se réfèrent aux pertes brunes très claires qui se produisent entre les menstruations. En règle générale, cette décharge n’est pas dangereuse.

Les médecins ne traitent pas les pertes légères qui se produisent pendant l’ovulation comme un problème pathologique. Cela se produit à cause d’une baisse de l’œstrogène qui est l’hormone sexuelle féminine. D’ailleurs, certaines femmes peuvent ressentir l’ovulation et ressentir des douleurs dans le bas-ventre quelques jours avant ou après l’ovulation.

4. Quand est-il recommandé de consulter un médecin lorsqu’il s’agit de saigner entre les règles ?

Tout saignement irrégulier peut indiquer que quelque chose ne va pas.

Il est très important pour les femmes de faire attention aux écoulements après l’ovulation pendant la phase lutéale. Le corps jaune, structure endocrinienne temporaire, apparaît et commence à produire de la progestérone.

Cette hormone restaure l’endomètre et rend la grossesse possible chez la femme. Si le taux de progestérone est faible, des saignements irréguliers peuvent survenir.

Consultez un médecin en cas de saignement causé par une mauvaise posologie contraceptive ou si vous ressentez une douleur dans le bas-ventre accompagnée d’une fièvre.

Une insuffisance hormonale peut également provoquer des saignements soudains. Consultez un médecin si vous ne prenez pas de contraceptifs, mais que des pertes intermenstruelles se produisent quand même les mêmes jours de votre cycle. Dans la plupart des cas, la carence en œstrogènes en est la cause principale.

3. Quel est le lien entre la pilule contraceptive et une fausse période ?

Beaucoup de gens pensent que lorsque vous cessez de prendre des contraceptifs, pendant votre pause de 7 jours, vous aurez une période normale.

En réalité, il s’agit d’un saignement de privation ou d’une fausse période. C’est plus court que les règles normales, moins douloureux et les saignements ne sont pas si abondants. Des règles régulières ne peuvent survenir qu’après

qu’une femme ait cessé de prendre des contraceptifs. Il faut de 6 à 12 mois pour rétablir un cycle menstruel normal.

2. Les saignements peuvent-ils indiquer que vous êtes enceinte ?

Oui, des saignements d’implantation peuvent survenir quelques jours après la conception lorsqu’un ovule fécondé se fixe à la paroi de l’utérus et endommage légèrement les vaisseaux. D’ailleurs, la quantité peut être très petite – juste quelques gouttes. C’est pourquoi le processus passe généralement inaperçu.

Caractéristiques qui permettent de distinguer une période régulière d’un saignement d’implantation :

La couleur du sang est rouge vif (le sang menstruel est plus foncé) ;

le saignement ne dure pas plus de 2 jours et ne s’alourdit pas au milieu ;

le processus n’est pas douloureux.

1. Que faire en cas de saignement de contact ?

Comme son nom l’indique probablement, ce saignement se produit lors d’un contact comme un rapport sexuel ou un examen physique. Le sang est rouge vif dans ce cas.

Si les dommages ne sont pas graves, le saignement de contact ne durera pas longtemps. Mais si cela ne s’arrête pas, vous devriez contacter un médecin immédiatement. Un examen est également nécessaire si des saignements de contact se produisent régulièrement.

Cet article vous a-t-il été utile ? Quels autres conseils pouvez-vous partager ?

Laisser un commentaire