5 choses à faire qui peuvent aider à prévenir les crises cardiaques

Limiter la consommation d’alcool

La consommation excessive d’alcool peut augmenter le risque de maladie cardiaque, explique James Yeh, MD, MPH. Plus de 7 verres par semaine peuvent être nocifs pour la santé. Un verre standard contient 14 grammes d’alcool. Par exemple, 12 onces de bière, 5 onces de vin ou 1,5 once de spiritueux distillés

Gérer le cholestérol

Un taux de cholestérol élevé peut obstruer les artères et augmenter le risque de crise cardiaque. M. Yeh suggère d’adopter le régime méditerranéen, dont on a constaté qu’il réduisait le cholestérol. Ce régime est riche en fruits, légumes, noix, graines et céréales complètes, avec une consommation limitée de viande rouge et de sucreries. Faire chaque semaine les 2 heures et 30 minutes d’exercice d’intensité modérée recommandées, comme la marche rapide ou le vélo, peut également faire baisser le taux de cholestérol sanguin. Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre médecin sur les médicaments permettant de réduire le cholestérol.

Ne pas fumer

Fumer des cigarettes augmente la pression sanguine et le risque de crise cardiaque. Être exposé à la fumée secondaire est également nocif. Selon le Dr Deepak L. Bhatt, “il faut parfois dix ans, voire plus, pour inverser certaines lésions cardiaques, et certains dommages ne disparaîtront peut-être jamais”, selon la durée de tabagisme. Il prévient que les cigares et les vapeurs comptent aussi. Mais le risque de crise cardiaque commence à diminuer dès qu’une personne cesse de consommer des produits du tabac, et peut diminuer de moitié en un an seulement. “Plus vous fumez, plus vous risquez de mourir”, dit Yeh.

Une pression artérielle plus basse

L’hypertension artérielle ne présente généralement aucun symptôme, mais elle est l’une des principales causes d’accidents vasculaires cérébraux ou de crises cardiaques soudaines. L’OMS recommande de faire vérifier sa tension artérielle et de connaître ses chiffres. Le stress peut faire monter votre tension artérielle et, dans les cas extrêmes, “déclencher” une crise cardiaque. “Le stress peut avoir de nombreuses sources – problèmes personnels, situations financières, problèmes de santé – il est donc essentiel de s’efforcer de gérer le stress régulièrement”, explique le Dr Bhatt. Bien manger et faire de l’exercice, comme indiqué ci-dessus, peut également aider à réguler la pression artérielle. Vous pouvez également essayer le régime DASH, qui a été spécialement conçu pour faire baisser la pression artérielle, dit Yeh.

Traitez votre corps correctement

Une bonne alimentation est l’un des meilleurs moyens de réduire le risque de crise cardiaque. L’American Heart Association recommande de réduire votre consommation de graisses saturées, de graisses trans et de cholestérol. Yeh suggère de remplacer le beurre, l’huile de coco, l’huile de palme, le shortening ou le saindoux par des huiles d’olive, de carthame, de canola, de maïs, de sésame, de soja et de tournesol. L’OMS recommande de manger beaucoup de fruits et de légumes, de céréales complètes, de viande maigre, de poisson et de légumes secs en limitant la consommation de sel, de sucre et de graisse. Vous devez également dormir, dit le Dr Bhatt. “Le manque de sommeil et les problèmes de sommeil perturbateurs comme l’apnée du sommeil et l’insomnie augmentent le risque de maladies cardiaques”. Vous devez également rester actif. Yeh suggère 50 minutes d’exercice aérobique modéré par semaine ou 75 minutes d’activité aérobique vigoureuse par semaine, qui peuvent être faites par la marche rapide, la course, la natation, le vélo et d’autres exercices aérobiques.