Bien-être

10 Faits sur les pets que vous ne saviez probablement pas.

400Views

Pourquoi on pète ? Pourquoi les pets sentent mauvais ? Passer le gaz peut être embarrassant pour la plupart d’entre nous, mais cela peut vous faire sentir mieux de savoir que péter est l’une des fonctions corporelles les plus communes de tous les temps. En fait, le mot “pet” est l’un des plus anciens mots de la langue anglaise ! Poursuivez votre lecture pour découvrir d’autres faits fascinants sur les pets :

En général, les gens rient à propos des rots, du hoquet et des pets. Parfois, même eux sont gênés et ennuyés par ces fonctions corporelles.

Oui, ils ont l’air intéressant et sentent bizarre, sortent du cul, mais que savez-vous vraiment de ces pets ? Voici 12 faits sur les pets dont vous n’avez probablement jamais entendu parler.

1. L’ÊTRE HUMAIN MOYEN PÈTE 14 FOIS PAR JOUR.

Combien de fois ils le font devant les autres détermineront exactement à quel point ils sont “humains” – en fait, “inhumains” – ils le sont.

2. TU PÈTES ASSEZ CHAQUE JOUR POUR REMPLIR UN BALLON.

L’humain moyen a besoin d’environ 700 ml de flatus quotidien suffisamment pour faire sauter un ballon !

3. LA VITESSE DES PETS.

Les pets sortent de l’anus et entrent dans le monde à une vitesse de 10 pieds par seconde, soit un peu moins de sept milles à l’heure.

4. C’EST QUOI CETTE ODEUR ?

À vrai dire, seulement 1 % ou moins de l’essence que l’on trouve dans le pet ordinaire de tous les jours a une odeur quelconque. Le principal coupable est le sulfure d’hydrogène, qui génère ces notes “œufs pourris” rances qui font des pets le fléau des narines du monde.

5. LES PETS DES FEMMES SENTENT PLUS MAUVAIS QUE CEUX DES HOMMES.

Bien sûr, il y a une certaine race d’idiot mâle qui pense que c’est drôle de péter devant les autres, et pour être juste, les femmes n’ont pas tendance à être affligées par cette souche spéciale de sadisme. Mais avant qu’ils ne commencent à se défoncer, ils devraient se rendre compte que les pets femelles ont une concentration de sulfure d’hydrogène plus élevée que les pets mâles et donc, et il n’y a pas d’autre chose à faire,ils sont plus malodorants que les pets dude.

6. UN PET D’UN AUTRE NOM SENTIRAIT AUSSI MAUVAIS.

Le mot “pet” est considéré comme un “vulgaire” et – tout comme le pet lui-même – n’est pas recommandé pour une utilisation en compagnie polie. Le nom poli est “flatus”, même si presque personne ne l’utilise. Le mot “pet” est dit avoir été inventé en 1632 et défini comme “envoyer le vent de l’anus”. “Fart” est dérivé du vieux mot anglais “feortan”, qui signifie “briser le vent”.

7. PÉTANT PARMI LES ANCIENS.

L’empereur romain Claudius a déclaré que “tous les citoyens romains devraient être autorisés à passer du gaz chaque fois que nécessaire”, ce qui est une variante ancienne de la maxime moderne, “Où que vous soyez, laissez le vent souffler librement”. On disait que les anciens Japonais organisaient des “concours de pets” pour voir qui pouvait briser le vent le plus fort et le plus longtemps. Le médecin grec Hippocrate a décrété que “le passage du gaz est nécessaire au bien-être”.

8.HITLER AVAIT UN GAZ TERRIBLE.

Non seulement le tristement célèbre dictateur nazi était un fanatique de la vitesse, mais il souffrait également d’hépatite et de crampes gastro-intestinales, ce qui a conduit à un état de flatulence chronique pour lequel il a pris 28 médicaments différents. Il est presque certain que personne ne s’est plaint à Hitler de l’odeur.

9.QU’EST-CE QU’UN PET EXACTEMENT ?

La flatulence – qui se produit dans presque tous les organismes vivants – est un mélange d’hydrogène, d’azote, d’oxygène, de dioxyde de carbone, de dioxyde de soufre et, dans certains cas, de méthane. Ces gaz sont produits comme sous-produit des billions de bactéries qui décomposent les aliments au cours du processus digestif.

10.LES PETS PEUVENT-ILS ÊTRE MESURÉS ?

Oui, en effet, ils peuvent – en utilisant un “cathéter rectal”, les chercheurs sont capables d’enfoncer un tube dans la chute à caca d’un patient pour déterminer le volume de gaz qui est produit pendant l’acte sacré de péter.

Laisser un commentaire